Vous êtes ici : bien-être » massage » techniques du massage » les pressions


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 

Les techniques et les modes de touchers en massage


Les pressions

Elles peuvent prendre diverses formes d'effets de toucher selon les buts recherchés.
Dans la plupart des massages nous retrouverons ces pressions exercées en fonction des principes propres au type de massage choisi.
Le cycle standard est : pression, puis relâchement de la pression.


Les pressions statiques

photo pressions-2

un massage à Nantes, pressions bilatérales sur les muscles antérieurs des cuisses
(© studio JL Kléfize)

Les pression peuvent être parfaitement statiques et peu appuyées pour traiter un point particulier, l'assouplir, le palper, faire passer les énergies.
On s'en sert aussi pour "marquer" psychologiquement ou énergétiquement le terrain sur lequel va s'appliquer le massage.

Elles deviennent plus intenses pour atteindre les muscles striés, les zones péri-articulaires et les organes profonds (Chi Nei Tsang ou CNT).

Dans le CNT elles peuvent atteindre des organes profonds très éloignés de la surface du corps. Il va de soi qu'une très grande expérience de ce massage est requise au risque de créer des lésions graves de l'abdomen par exemple.


Les pressions glissées


photo pressions

un massage à Nantes, pressions glissées hétérolatérales dorsales, secteur rénal
(© studio JL Kléfize)


Dans la plupart des autres formes de massages qui utilisent de l'huile, ce sont les lissages qui se terminent en pressions qui suivent le même schéma que les lissages tout en pressant plus sensiblement. Ce sont donc des pression glissées ou glissantes.
C'est la main qui n'est pas en contact avec la peau qui donne l'appui, parfois, en accompagnant la main massante.

Elles peuvent ne considérer que les couches superficielles des tissus sous-cutanés. Un déplacement de l'épiderme est observé.

Par un peu plus d'appui, elle atteignent les couches plus profondes pour atteindre les muscles, les alentours des articulations voire les organes internes (CNT).

Les pressions peuvent devenir pétrissantes lorsqu'on les applique sur la pulpe des doigts de la main ou des pieds (réflexologie).


Les pressions dynamiques

Elles peuvent s'apparenter aux percussions bien que le toucher ne soit pas levé. On pourrait les qualifier de pulsations.
Elles sont générées la plupart du temps par un appui de la main, du bout des doigts, qui est frappé par l'autre main plus ou moins rapidement ou fortement.
Dans les massages taoïtes, elles prennent un aspect de pression vibrante.


Les massages basés partiellement sur les pressions

Le shiatsu

Ce sont des pressions exercées du bout des doigts, du pouce sur des noeuds énergétiques placés sur les méridiens appelés tsubos. Plusieurs centaines de ces points de pression sont répartis sur chaque partie de notre corps.
Ces pressions sont massantes et appliquées progressivement puis relâchées progressivement également.


Le massage thaï, la réflexologie plantaire, le thaï foot massage, la méthode Tanaka, le Qi Gong Massage, le massage taoïste

Même chose que ci-dessus avec d'autres désignations des points de pressions. Pression plus vibrations pour certains.



Toutes photos : © studio J.L. Kléfize


  Vidéo source dailymotion : voir la vidéo des pressions

 

 

Si vous avez aimé cette page, cliquez sur ce lien : j'aime, sinon : je n'aime pas.
Pour argumenter votre choix : Formulaire de messagerie

Pour nous faire part de vos ressentis et discuter au sujet des contenus de ce site : Le Forum




fleche haut





Vous êtes ici : bien-être » massage » techniques du massage » les pressions


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



                 facebook-Les-Mains-du-Bonheur