Vous êtes ici : bien-être » information santé » le schisandra


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



les infos de la santé


Le schisandra (article du 30/12/2007)


Ses caractéristiques

Une voie de plus pour vous soulager des excès de nourriture : Le Fructus Schisandra ! (ou schisandra tout simplement)

C'est une plante (Schizandrae chinensis ou schisandra sinensis) qui fait partie de la famille des magnoliacées et dont l'usage est répandu en Chine. Ses baies sont les véritables amies de notre corps et se développent sur une structure proche de celle de la vigne sauvage en s'enroulant sur un arbre colonisé comme tuteur.
C'est le "fruit aux quatre saveurs" rappelant le principe des cinq éléments taoïstes, par ses cinq goûts et s'adresse donc aux cinq organes qui y correspondent. Les baies sont récoltées puis séchées lentement à l'air. On les utilise telles quelles, ou réduites en poudre.

On attribue des vertus intéressantes au schisandra dans le domaine des affections hépatiques et pulmonaires. Il est un auxiliaire précieux dans le traitement des hépatites. Il sera également intéressant en cas d'insuffisance hépatique ou d'intoxication hépatique.
Les Chinois accordent volontiers au schisandra un pouvoir stimulant et aphrodisiaque.

Les recherches attestent de la présence de certains éléments tels les lignanes (schisandrine schisantherine deoxyschisandrine), les acides organiques (acide citrique, acide malique), minéraux (calcium, magnésium, potassium, fer), vitamines (alpha-carotène, bêta-carotène, B6, C et E), oligo-éléments (germanium sélénium), citral, limonène.
Les lignanes protègent et permettent au foie de régénérer ses cellules.


La recherche

La capacité du schisandra à développer les défenses immunitaires de l'homme, a été prouvé par les chercheurs Américains et Japonais. Cette propriété, désignée comme "effet adaptogène" et associée en complément aux thérapie classiques dans le traitement de la pneumonie, a été mise en évidence.


La tradition

Si l'on se marie, la tradition chinoise voudrait qu'il est indispensable de doter les jeunes époux d'une certaine quantité de ces baies afin d'assurer la performance néo-nuptiale. Dix femmes pourraient alors être satisfaites pour cent nuits !

On pourra le comparer au ginseng par ses propriétés adaptogènes. A tout moment il sera utile et plus encore en cas de stress !...


En conclusion

Nous retiendrons donc pour conclure que le schisandra sera utile dans le traitement de l'hépatite, du stress, de la fatigue, de l'impuissance masculine, de la mollesse sexuelle féminine... Les Chinois et la MTC y ajouteraient la toux, l'asthme, le manque de sommeil, les phobies, la déficience de la mémoire...

La médicamentation par le schisandra peut être appliquée aux animaux.

 

 

Si vous avez aimé cette page, cliquez sur ce lien : j'aime, sinon : je n'aime pas.
Pour argumenter votre choix : Formulaire de messagerie

Pour nous faire part de vos ressentis et discuter au sujet des contenus de ce site : Le Forum




fleche haut





Vous êtes ici : bien-être » information santé » le schisandra


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



                 facebook-Les-Mains-du-Bonheur