Vous êtes ici : bien-être » soin » scientifique » le biofeedback


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



Les techniques scientifiques


Le biofeedback


Principe

Sous l'appellation générique biofeedback, on trouve des techniques scientifiques qui permettent de mesurer les caractéristiques bio-métriques (ou bio-électriques) du corps et non une thérapie. C'est une rétroaction biologique de contrôle.
Une méthode de réponse correctrice peut en découler à l'aide d'un principe interactif.

L'usage d'une thérapie peut être nécessaire à la suite du dépouillement des résultats.

Les premières mesures relatives au biofeedback ont été réalisées au début des années 60 par la captation du rythme alpha (état de relaxation légère), sous la forme d'un électro-encéphalogramme.
Les flux électro-magnétiques des organes sont mesurés pour quantifier l'interaction avec d'autres organes, comme le cerveau, en lien avec leurs fonctions physiologiques.


Pratique

Dans certaines méthodes, des mesures se font en état de conscience du patient qui est sollicité à contrôler par retour les fonctions organiques de son corps (d'où le terme feedback), en lisant des événements électro-magnétiques transcrits sur un écran.
Le contrôle se fait volontairement, pour corriger un état par exemple, ou involontairement par induction événementielle.


Les mesures

Elles sont réalisées par des appareils électroniques informatisés dédiés. Des électrodes assurent les prises de la mesure.
Les mesures évoquées ci-dessous ne sont pas exhaustives car sujettes à une évolution constante de la technique.


Types de mesures

ECG : Electro-cardiogramme (variation rythme cardiaque).
EEG : Electro-encéphalogramme.
EMG : Electro-myogramme.
MEG : Magnéto-encéphalographie (même chose que l'électro-encéphalographie par la mesure des signaux magnétiques cérébraux).
GSR ( Galvanic Skin Response Activité électro-dermale, conductibilité de la peau ) : Retour électrique dermique.

Ces méthodes de mesures ont été mise en pratique dans l'évaluation de l'efficacité et dans l'affinement de la pratique du training autogène de Schulz, de la relaxation progressive de Jacobson et de la sophrologie.


Indications

- Migraine chronique.
- Incontinence urinaire ou anale (rééducation périnéale, biofeedback pelvimétrique).
- Torticolis chronique (biofeedback sensitif).
- Constipation.
- Autocontrôle de fonctions physiologiques involontaires.
- Autocontrôle de fonctions physiologiques volontaires en difficultés de contrôle.
- Naturopathie.
- Médecine quantique.
- Thérapies comportementales.
- Médecine intégrative.
- Auto-exploration corporelle consciente. etc...


Le site du BIOFEEDBACK

 

 

Si vous avez aimé cette page, cliquez sur ce lien : j'aime, sinon : je n'aime pas.
Pour argumenter votre choix : Formulaire de messagerie

Pour nous faire part de vos ressentis et discuter au sujet des contenus de ce site : Le Forum




fleche haut





Vous êtes ici : bien-être » soin » scientifique » le biofeedback


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



                 facebook-Les-Mains-du-Bonheur