menu jpg

 


Vous êtes ici : bien-être » vidéo » société-naturisme-nature » lorsqu'on n'a rien à cacher Somos Piel


flèche gauche  flèche droite 



lorsqu'on n'a rien à cacher, Somos Piel en vidéo

 

Un clic sur cet écran écran.jpg pour choisir une nouvelle page de vidéos
(1222 vidéos présélectionnées sont disponibles dans ce site)
Pour vous abonner à la liste des dernières vidéos : cliquer ici rss
Pour vous abonner à la liste des dernières pages : cliquer ici xml ... Quoi de neuf ? : les nouveautésLES NOUVEAUTÉS

DISCLOSURES
DISCLOSURES
Somos Piel
Somos Piel
NN PIEL
NN PIEL
pieles in the rain
pieles in the rain
publicité nue
publicité nue

 

Vidéo numéro 2 , source en streaming vidéo par vimeo : Somos Piel
envoyé par Laura Faner



Vidéos : société-naturisme et autres thèmes

vignetteles enfants fleurs
vignettel'atelier de tantra
vignettele naturisme libre
vignettele massage Esalen
vignettele naturisme familial
vignetteles massages à l'école
vignettele drainage lymphatique manuel

 

Si tu as aimé le commentaire ci-dessous,
clique sur ce lien : j'aime, sinon : je n'aime pas (état actuel).
Pour argumenter ton avis (ou suggérer un meilleur commentaire) : Formulaire de messagerie
Et/ou pour signaler une vidéo qui ne fonctionne plus.

Pour nous faire part de tes ressentis et discuter au sujet des contenus de ce site : Le Forum
.........................

Statistiques, mai 2020 > mai 2021

j’aimeje n’aime pasratio j’aime/je n’aime pas
pour les vidéos4731403,37
pour les pages152188,44

  Merci de l'intérêt que tu témoignes à ce site !

Synopsis :
Dans le domaine des arts de la scène, ma perception du corps évolue avec le temps et au fil de mes différentes expériences, j'ai commencé à la reconnaître comme un outil, comme un guide, comme un support.
Maintenant, je le sens ; Maintenant, je le sais : Je suis Laura Faner, je suis la nudité.

À un moment de la représentation, les spectateurs se trouvaient au milieu d'un cercle de personnes dénudées, sans vouloir vraiement les contenir à l'intérieur d'un mur composé de sexes, de plis de charnels, de pores transpirants, de tatouages révélés, de grains de beauté, de vergetures, de mamelons, de cicatrices et de beauté.
Nous avons observé ces personnes habillées, situées au milieu de cette prison nue, qui lutaient contre leurs préjugés, qui feignaient l'indifférence, qui avalaient leur salive en secret, qui doutaient enfin du sens du mot liberté, mais qui n'étaient pas moins nus que nous-autres !
Ils étaient en grande tenue, vêtus de leurs propres fardeaux.

Je crois que la performance "Somos Piel", est en quelque sorte l'apogée de mon processus évolutif par rapport aux corps et à mon propre corps.
Avant d'avoir vécu cette représentation théâtrale, je concevais une sorte de cliché de la nudité, sans doute responsable de mon incompréhension à ce sujet.
Mais, après avoir vécu cette expérience, je ne perçois plus les corps comme ils m'apparaissaient auparavant. Il m'apparaît qu'il est naturel, en quelque sorte, que nous soyons tous différents et semblables à la fois.

J'ai obtenu mon diplôme d'architecte à l'âge de 24 ans.
À 27 ans, j'ai décidé d'étudier les arts du théâtre.
Aujourd'hui je me consacre aux deux univers.
Je peux dire, qu'à un moment donné, les concepts qui nous traversent et qui permettent l'existence de ces deux univers, sont interdépendants, et je sens comment ils convergent dans ma façon d'aborder les choses.

L'architecture concerne la création d'espace. L'espace lui-même est toujours à la fois abstrait et figuratif.
Il est créé à différents niveaux, mais l'échelle humaine est celle qui prime dans l'esprit de la construction.
L'architecture est faite pour le corps et le corps en fait partie.
Le théâtre est un art dans lequel le corps est présenté comme l'outil fondamental de la représentation.
Le corps occupe l'espace et la peau contient notre espace intérieur.
C'est l'organe qui agit comme une frontière entre l'indicible et ce que nous sommes vraiment.

Dans la création de "Somos Piel", j'ai senti comment ces deux concepts fondamentaux lient, de manière synthétique, l'espace architectural et l'espace corporel.
Le travail créé par mon amie et artiste, Romina Castineira pour le Centre Culturel de Cordoue, consistait à mettre en valeur cet objectif spécifique : "Je vous offre la lumière pour faire une introspective de vous-mêmes".

Cela nous a incités à réfléchir aux origines et à la nature des choses.
Sa recherche était orientée vers sa réflexion au sujet de la raison pour laquelle existe la matière plastique, au sujet de sa nature initiale : soit, du sel et du pétrole.
L'intervention de l'être humain est ce qui rend possible l'existence de cette matière.
C'est la raison pour laquelle se pose la question de la mise en avant du corps comme premier élément de cette création, dépouillé de l'aspect contre-nature que représente le port d'un vêtement, mais habillé de son histoire et de son humanité.

L'action représentait un voyage qui a pour objectif de cheminer physiquement et symboliquement dans la création artistique de Romina.
L'invitation à participer à cette performance était ouverte et a été diffusée via les réseaux sociaux. Il n'y avait pas d'exigence particulière.
Il n'est pas apparu comme nécessaire que les acteurs aient acquis une expérience scénique préalable. Le désir de participer a primé sur le savoir-faire.
Notre proposition était davantage orientée vers la volonté consciente des acteurs à vider leur esprit de tout ce qui représentait pour eux l'univers du matérialisme et nous avons décidé que c'était la nudité qui représentait le mieux cet objectif.
Le vêtement est socialement réprésentatif d'une classe symbolique, et révèle ainsi l'identité du groupe culturel auquel nous appartenons.
En contradiction avec ce principe, nous nous sommes proposés de nous débarrasser de cette évidence, de montrer nos corps présentés comme tous semblables, comme singuliers au regard de leur identité, mais égaux.

La peau s'exprime en tant que moyen, la peau s'exprime en tant que matière et elle s'exprime également en tant qu'organe sensible, en tant que lien qui nous unis dans cette expérience collective, qui nous conduit à nous approprier ou à rejeter les discussions qui nous sont étrangères, même si elles font toutes partie de nos corps.
Nous étions le sel, la peau et le don.

Les spectateurs ont respecté la nudité, ils ont respecté l'exposition simple de la nature humaine.
Certains ont même oublié leur pudeur, ont oublié les connotations culturelles portées par un regard posé sur la nudité simple.

Parce que nous sommes des êtres constitués de chair habillée de peau, même si nous portons des vêtements, nous sommes pourtant et toujours des êtres nus et fragiles, habillés uniquement de notre peau.

 

Un clic sur cet écran écran.jpg pour choisir une nouvelle page de vidéos
(1222 vidéos présélectionnées sont disponibles dans ce site)
Pour vous abonner à la liste des dernières vidéos : cliquer ici rss
Pour vous abonner à la liste des dernières pages : cliquer ici xml ... Quoi de neuf ? : les nouveautésLES NOUVEAUTÉS

DISCLOSURES
DISCLOSURES
Somos Piel
Somos Piel
NN PIEL
NN PIEL
pieles in the rain
pieles in the rain
publicité nue
publicité nue

 

 

...Pour le moment, il n'y a pas de commentaire pour cette page...

 


fleche haut

 

 

 


Vous êtes ici : bien-être » vidéo » société-naturisme-nature » lorsqu'on n'a rien à cacher Somos Piel


flèche gauche  flèche droite