Vous êtes ici : bien-être » touchers » les grattés


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 

Grattés


Il y a tellement de sensibilités personnelles différentes, que les ressentis de chacun, par rapport au gratté, sont extrêmement divers et parfois opposés pour une même stimulation.
Si les amateurs sont nombreux, les détracteur le sont tout autant, en évoquant la sensation de chatouille provoquée par le gratté. A moins d'être un amateur de chatouilles, comme je les ai évoquées dans la page suivante, la sensation est ressentie comme plutôt désagréable. Ce n'est pas la finalité de ces pages.
Pour les amateurs, de longs grattés, amples et parfois proches du griffé, sont une extase qui ne doit pas devoir s'arrêter... Plus le gratté est localisé et rythmé, plus le receveur en demande ! Nous sommes presque dans le domaine de la drogue, une drogue physique et physiologique. Pas de risque de dépendance avec celle-ci ! Il n'y a donc pas lieu de s'en priver !

Les grattés peuvent être aussi associés à des pratiques barbares de mutilations sexuelles telles qu'elles se pratiquent dans certains pays africains ou orientaux. On retrouve ces pratiques aussi dans certains rites très anciens.

Je ne retiendrai que la forme rituelle ancestrale, qui utilise le gratté de manière à débarrasser la première couche du corps physique ou éthérique de ses "squames" ou résidus impurs dûs à des approches spirituelles mal contrôlées ou à des phénomènes polluants externes...
Ce principe de gratté se retrouve dans certaines phases du massage tantrique, par l'usage du vif ou du dos de l'ongle, en alternance avec la caresse ample.

 

 

Si vous avez aimé cette page, cliquez sur ce lien : j'aime, sinon : je n'aime pas.
Pour argumenter votre choix : Formulaire de messagerie

Pour nous faire part de vos ressentis et discuter au sujet des contenus de ce site : Le Forum




fleche haut





Vous êtes ici : bien-être » touchers » les grattés


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



                 facebook-Les-Mains-du-Bonheur