Vous êtes ici : bien-être » massage » énergétique » le Chi Nei Tsang


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 

Chi-Nei-Tsang et Karsai-Nei-Tsang

Chi Nei Tsang


photo le chi-nei-tsang de l'estomac

le chi-nei-tsang de l'estomac
( ©2012 Dany, Relax&Mass', Frédérique )

Le Chi Nei Tsang est une approche holistique du corps par le massage selon des concepts taoïstes anciens.
On y retrouve tous les principes du Tai Chi Chuan et du Kung Fu.
Le Chi Nei Tsang peut donc se traduire comme une sorte de Qi Gong thérapeutique.
Ce sont les moines des temples perchés dans les montagnes de Chine qui ont développé cette technique de massage ventral ou massages abdominal pour se désintoxiquer, protéger et armer leur corps pour le préparer aux plus hautes épreuves énergétiques et spirituelles.

Mantak Chia nous l'a fait connaître en occident de par ses nombreux écrits et a lui-même développé des variantes ciblant mieux les quêtes des occidentaux. La vitalité, son maintien, son renforcement, selon le concept taoïste, est une recherche fondamentale pour pérenniser la vigueur corporelle.

Les centres physiques psychiques, émotionnels et spirituels sont évoqués.
La théorie des cinq éléments est bien sûr une des clés de ce soin.
Le principe : ce sont les vents pervers qui causent les troubles corporels et émotionnels.

Le Chi Nei Tsang est un travail sur les organes internes au niveau énergétique.
On utilise des touchers ventraux doux, légers, jusqu'à appuyés et profonds.


photo chi-nei-tsang de la vessie

chi-nei-tsang de la vessie
( ©2012 Dany, Relax&Mass', Frédérique )

Le lieu de travail sensible ( le ventre ) doit faire prendre conscience au masseur que cette zone est un lieu intime et fortement innervé (le système nerveux entérique, de par sa très grande densité neuronale, est notre second cerveau, ne l'oublions pas).
La manifestation de notre mémoire corporelle y est donc fortement présente ! L'approche doit donc se faire en douceur, sans forcer ni brusquer le patient qui doit manifester son acceptation avant de faire quoi que ce soit (écoute de la respiration, des énergies) !
Nous sommes dans le domaine complexe des traitements des maladies qui affectent les principaux centres vitaux, soit : le système digestif, bien entendu, mais aussi la respiration, le système cardio-vasculaire, le système lymphatique, le système nerveux, le système endocrinien, le système urinaire, le système reproducteur, le squelette, les muscles et bien entendu la base des méridiens inhérents à la MTC.

Le stress peut conduire à des blocages intestinaux ou à des sièges de douleur sensibles au toucher parfois même faible.
La pratique du Chi Nei Tsang peut se voir auto-attribuée, c'est à dire être appliquée sous la forme d'un auto-massage ou sous la forme d'un massage abdominal appliqué à soi-même.
Le massé sent vivre ses organes sous les mains du masseur et perçoit les réponses aux sollicitations du massage. Cela lui permet de mieux situer l'emplacement de ses propres organes et ensuite de sentir avec plus de précision leurs appels aux précautions, alimentaires ou physiques.

Le massage ventral produit en final un effet de bercement après la phase d'acceptation et cela produit le plus grand repos régénérateur.
Tous ces bouleversements induisent donc une grande fatigue, renforcée par un retour à une bonne activité des organes internes. On peut donc s'attendre, après un Chi Nei Tsang, à vivre des moments de retour à soi, d'écoute de soi et de sa propre vie.

Ce massage ventral s'effectue le plus souvent sans huile, ce qui fait que la tenue du patient est choisie par lui selon son aisance à accepter le toucher. Attention toutefois aux sous-vêtements qui ne doivent pas être trop serrés ou envahissants !

L'ouvrage de référence est disponible aux éditions Guy Trédaniel : Massage chi des organes internes, de Mantak Chia et Maneewan Chia.


Karsai Nei Tsang

photo chi-nei-tsang de la rate

chi-nei-tsang de la rate
( ©2012 Dany, Relax&Mass', Frédérique )

Une variante, désignée sous l'appellation de Karsai Nei Tsang, s'adresse, en complément, aux organes génitaux, ainsi qu'à leur périphérie pour débloquer les énergies à la manière de la digipuncture ou pour régler certains problèmes nerveux spécifiques à l'urologie. Il compense l'« oubli » culturel et conscient du massage en général.

Ne nous y trompons pas ! Le Karsai Nei Tsang N'EST PAS UN MASSAGE DES ORGANES GÉNITAUX ! (même si Mantak Chia en a fait le titre de son livre pour une meilleure attractivité commerciale !)

Ce sont seulement ceux-ci ( et les zones péri-génitales ) qui sont inclus dans un massage qui a pour base le Chi Nei Tsang. L'objectif n'est pas la sensualité ni le plaisir, mais bien le soin et la résolution de difficultés fonctionnelles spécifiques ou non à cette région du corps !
Massez donc avec des gants de latex et vous conviendrez ( ou votre modèle ou patient conviendra ) que ce n'est pas vraiment plaisant !
Ce massage se décline également en divers courants ou désignations en Thaïlande : le nuad Karsai ( Chiangmai Hospital ) ou Kra Sai Massage, ou une variante plus ancienne, le Kasai Massage ou Jap Kasai, pour les hommes ou Yok Thong ( ou Yokutong ) pour les femmes ( sans oublier le massage Maya de lointaine parenté ).

 

chi-nei-tsang
film   Vidéo source YouTube : Vers les vidéos du Chi-Nei-Tsang

karsai-nei-tsang
film   Vidéo source YouTube : Vers les vidéos du Karsai-Nei-Tsang

 

 

Si vous avez aimé cette page, cliquez sur ce lien : j'aime, sinon : je n'aime pas.
Pour argumenter votre choix : Formulaire de messagerie

Pour nous faire part de vos ressentis et discuter au sujet des contenus de ce site : Le Forum




fleche haut





Vous êtes ici : bien-être » massage » énergétique » le Chi Nei Tsang


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



                 facebook-Les-Mains-du-Bonheur