Vous êtes ici : bien-être » information santé » la dépression saisonnière


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



La lumière, la douceur, la chaleur et l'activité sexuelle pour passer un bon hiver


La dépression hivernale ou saisonnière (article du 14/12/2008)


Les origines de la dépression saisonnière hivernale

Voici les froidures qui reviennent avec la durée de l'ensoleillement qui se réduit.
Les humains se contraignent alors à porter des vêtements chauds, comme des pulls et des habits lourds qui leur sont des carcans qui représentent une entrave à leur liberté.
Il s'ensuit une impression de déprime, laquelle, sur les personnes sensibles, peut se montrer fortement réductrice du bonheur de vivre.
C'est ce que l'on a appelé le "blues" de l'hiver ou dépression saisonnière avec les désordres fonctionnels et affectifs qu'il apporte.

Le manque de soleil ou plutôt d'exposition au soleil en serait-il la cause ?

Si vous lisez les ouvrages relatifs à la médecine ayurvédique traitant des maladies saisonnières, vous trouverez les explications à ce phénomène qui affecte tous les humains, mais aussi, semble-t-il tous les êtres vivants sur la terre.


La nourriture

Cette crise saisonnière est caractérisée par le besoin de manger plus, plus "gras", plus sucré, en quelque sorte plus énergétique. Le résultat ne se fait pas attendre avec le gain de poids et les désagréments qui l'accompagnent.
Manger plus est aussi un signe de souffrance intérieure. Se contraindre à manger moins devient une auto-agression excédentaire.


Les remèdes

Des expositions à la lumière sont recommandées.
C'est ainsi que la luminothérapie peut apporter des résultats spectaculaires en cette saison.
On pourra remarquer que l'exposition prolongée à la lumière artificielle provoque des maux de tête, de l'irritabilité, de la fatigue oculaire et de la fatigue liée au manque de sommeil induit. L'accroissement du nombre de générateurs de lumière "froide" (en raison du principe de la décharge électrique) va accroître ce phénomène (tubes fluorescents, ampoules à décharge "économie d'énergie", éclairages publics et centres commerciaux) en raison de la résiduelle de rayons ultra-violets qu'elles émettent.
Des expositions au soleil, même faible, seront bénéfiques ainsi que les dîners au coin du feu, dans l'âtre à l'ancienne avec le bol sur les genoux. Les sources de lumière "chaude" seront donc à privilégier.


En pratique

Il va de soit que les pratiques corporelles et spirituelles seront là pour nous aider à passer ce cap. Méditation, yoga, massages, auto-massages, bains chauds, danses, chants, expressions corporelles de groupe sont des moyens de conserver de l'activité corporelle et spirituelle plus ou moins liée à la chaleur.

Le massage
L'apport, par le massage, de corps gras et de décoctions de plantes de type "feu" peut également contribuer à maintenir un bon niveau d'allégresse.
En Inde, un gommage aux épices et/ou plantes médicinale vous permettra de conserver les huiles du massage sur la peau tout en vous préservant du risque de marquer votre linge.

Le plaisir
Ce sera l'époque pour manger chaud. Des soupes et autres aliments qui se digèrent bien viendront à la rescousse. Sucres lents et saveurs âcres et salées seront les bienvenus... Il faudra toutefois bien faire attention à ce que le plaisir du repas soit bien présent, avec une recherche des saveurs plaisantes et variées.
Les réunions familiales ou amicales seront salvatrices.

L'échange
Le confort du lit est important. C'est ainsi que le choix des matières de couverture sera orienté vers les fibres naturelles : Coton, laine, lin, soie.
Le confort du corps et de l'esprit ne doit pas être négligé, c'est ainsi que le maintient des activités naturelles corporelles doit être observé.
Ce sera donc la meilleure époque pour donner les meilleures attentions à son compagnon ou sa compagne de vie, en leur prodiguant longuement des soins attentifs à l'aide de câlins tendres et en leur faisant l'amour plus intensément encore !


La dépression saisonnière estivale

Celle-ci est moins connue et plus difficile à cerner que la dépression hivernale.




D'après cette source :
Dr.SavithaSuri
No 6 , "Chaitanya" , SBM Colony , Udayagiri
Mysore -19 , State Karnataka
India
Zip - 570019
http://www.ayurhelp.com/

 

 

Si vous avez aimé cette page, cliquez sur ce lien : j'aime, sinon : je n'aime pas.
Pour argumenter votre choix : Formulaire de messagerie

Pour nous faire part de vos ressentis et discuter au sujet des contenus de ce site : Le Forum




fleche haut





Vous êtes ici : bien-être » information santé » la dépression saisonnière


Page précédente | Page suivante 
version imprimable de cette page 



                 facebook-Les-Mains-du-Bonheur